Documentation MOTHY - prévisions probabilistes

Le modèle MOTHY est utilisé pour prévoir la dérive en mer de nappes de pétrole ou d'objets flottants. La prévision du vent est une source d'incertitude dans le calcul des dérives. Pour estimer cette incertitude, on effectue des calculs de dérive à partir de plusieurs scénarios atmosphériques.

Météo-France a mis au point un système de prévision d'ensemble à courte échéance, ciblé sur l'Europe, basé sur son modèle global de prévision ARPEGE (PEARP). 35 scénarios météorologiques, supposées équiprobables, permettent de calculer 35 dérives.

Les résultats sont synthétisés sur une seule carte sur laquelle on trace les barycentres des têtes de nappe représentés par des points noirs. Les probabilités de présence de pétrole sont représentées par des couleurs:


Prévision probabiliste

La position initiale est représentée par une étoile rouge. On ne représente plus les trajectoires de nappes de pétrole. Les vents des 35 scénarios sont tracés sur la grille du modèle atmosphérique au 1/4°.

Prévision déterministe

La position initiale est représentée par une étoile rouge. La position de la nappe de pétrole est représentée en noir et sa trajectoire en gris. Les vents sont tracés sur la grille du modèle atmosphérique (ici ARPEGE au 1/10°).

Dans l'exemple ci-dessous, après 12 heures de dérive, la prévision déterministe n'indique pas de pollution de l'île d'Aurigny, alors que la prévision probabiliste indique un risque faible mais non négligeable (moins de 25%). On remarque une dispersion assez faible de la direction des vents.

Ci-dessous, après 24 heures de dérive, la prévision déterministe n'indique pas de pollution autour du cap de la Hague, alors que la prévision probabiliste indique un risque. La dispersion de la direction des vents est encore assez faible.

Ci-dessous, après 42 heures de dérive, la prévision probabiliste indique un risque important de pollution sur la côte à l'est du cap de la Hague. On observe une plus grande dispersion des vents.

Ci-dessous, après 72 heures de dérive, la prévision probabiliste indique un risque de pollution tout autour de l'île d'Aurigny et sur la côte du cotentin jusqu'à Flamanville, ce que n'indique pas la prévision déterministe. Les vents sont plus faibles et la dispersion en direction est très grande.


Contact: